Oyama Shukubo (logement des pèlerins au temple)

Région de Shonan1h

Aperçu

Le mont Oyama a inspiré le rakugo (théâtre traditionnel japonais) «Oyama Mairi» et les peintures traditionelles Ukiyoe. D'ordinaire, les gens d'Edo croyaient profondément en Afuri Jinja (sanctuaire shinto) et Aburisan Oyamadera (temple bouddhiste) et cet essor religieux avait permis le développement du shukubo (hébergement des pèlerins) et des boutiques de souvenirs au mont Oyama. Environ 50 shukubos sont toujours en activité et proposent chacun leur propre spécialité de plats au tofu cuisinés avec de l'eau de source claire. Tamagaki (la clôture entourant un sanctuaire), Temizuya (l'endroit pour se laver les mains et la bouche) et Kabukimon (la porte) recréent l'atmosphère du temps de la période Edo. La vue d'Oyama Afuri Jinja a été publiée dans le Guide Vert Michelin au mois de juin 2015 (Heisei 27) en tant que site pittoresque deux étoiles. En outre, "Oyama Mairi" a été enregistré comme patrimoine japonais en avril 2016 (Heisei 28).

Informations détaillées

Adresse

314 Oyama Isehara City, Kanagawa

Photos

Monument en pierre du pont
Région de Shonan 3

Monument en pierre du pont

Cerisiers de Oyama
Région de Shonan 3

Cerisiers de Oyama

Certification patrimoniale japonaise (visite du sanctuaire d'Oyama)
Région de Shonan 3

Certification patrimoniale japonaise (visite du sanctuaire d'Oyama)

Tougakubou
Région de Shonan 0

Tougakubou