Accéder au contenu principal
Opens in a new window Opens in a new window Opens in a new window Opens in a new window
Tourisme et médias

Un trek spirituel à Zushi

Par Veronica Carnevale

Pass recommandés

Billet d'excursion Hayama

Sculptures bouddhistes au temple Jinmu-ji
Sculptures bouddhistes au temple Jinmu-ji

Située le long de la baie de Sagami sur la péninsule de Miura, Zushi est une ville en bord de mer appréciée pour ses plages, ses activités marines et ses jolis parcs. La petite ville abrite également un certain nombre de temples et de lieux spirituels où vous pourrez trouver la paix intérieure au milieu d'une nature touchée par la brise de l'océan.

La proximité de Zushi avec Tokyo en fait une destination idéale pour une excursion d'une journée ! Depuis la gare de Tokyo, il suffit de prendre la ligne JR Yokosuka pour un train direct jusqu'à la gare de Zushi, ce qui prend un peu plus d'une heure. Si vous partez de la gare de Shinjuku ou de Shibuya, vous pouvez également prendre la ligne JR Shonan-Shinjuku jusqu'à la gare de Zushi, ce qui prend environ une heure. Dans certains cas, vous devrez peut-être changer pour la ligne JR Yokosuka à la gare d'Ofuna pour terminer votre voyage à Zushi.

Par une journée ensoleillée, j'ai commencé mon aventure aux grottes de Mandarado Yagura.

Grottes de Mandarado Yagura

Monuments en pierre dans les grottes de Mandarado Yagura (takashikiji / Shutterstock.com)
Monuments en pierre dans les grottes de Mandarado Yagura (takashikiji / Shutterstock.com)

Comme les grottes de Mandarado Yagura sont situées près de la frontière entre Zushi et Kamakura, j'ai pris la ligne JR Yokosuka de la gare de Tokyo à la gare de Kamakura, puis j'ai pris un bus local depuis la gare de Kamakura à l'arrêt de bus Midorigaoka Iriguchi de Zushi. De là, les grottes étaient à environ 11 minutes de marche. Au total, le voyage a duré environ 1 heure et 30 minutes.

Nichées sur une colline luxuriante, les grottes de Mandarado Yagura sont une série de tombes datant de la fin du XIIIe siècle, construites à l'origine comme lieux de repos pour la classe des samouraïs. Aujourd'hui, vous pouvez visiter cet endroit étrange mais tranquille et observer des dizaines de monuments en pierre à l'intérieur des grottes commémorant ceux qui y ont été enterrés. Bien qu'elles aient été construites par l'homme, les tombes échelonnées et restaurées par la nature sont en parfaite harmonie avec l'environnement. En observant cette zone unique, j’ai été touché par la puissante combinaison de révérence historique, de nature et d'intrigue esthétique.

Veuillez noter que les grottes de Mandarado Yagura ne sont ouvertes que les samedis, dimanches et lundis au printemps et en automne.

Temple Ganden-ji

L ` ancien hall principal du temple Ganden-ji
L ` ancien hall principal du temple Ganden-ji

Après avoir passé du temps avec les ombres du passé, je suis retourné à pied à l'arrêt de bus Midorigaoka Iriguchi et j'ai pris un bus local jusqu'à l'arrêt de bus Hisagi Higashi Koji, depuis où j'ai marché environ sept minutes jusqu'au temple Ganden-ji. La durée totale du trajet était d'environ 25 minutes. S'il fait beau, vous pouvez éviter les transports en commun et opter pour une marche de 30 minutes !

Fondé au huitième siècle, le Ganden-ji est un temple bouddhiste situé au sommet d'une colline et la deuxième étape du pèlerinage Bando 33 Kannon. À mon arrivée, j'ai d'abord visité le hall principal, situé à gauche de la porte d'entrée. Le court chemin, bordé de plantes, était décoré de pierres portant des inscriptions japonaises et d'agréables statues et sculptures bouddhistes, ce qui m'a immédiatement mis à l'aise. Avec l’esprit calme, je suis retourné à la porte d'entrée et j'ai monté plus de cent marches en pierre pour atteindre l'ancien hall principal. Une fois arrivé au sommet, j'ai été récompensé par une vue imprenable sur le paysage urbain de Zushi. La nature luxuriante se fondait dans les toits et s'étendait jusqu'à la mer scintillante.

Vue sur la colline de Ganden-ji
Vue sur la colline de Ganden-ji

L'ancien hall était tout aussi fascinant, avec ses sculptures en bois et ses lanternes en pierre. Les forêts, les vues sur l'océan et les structures des temples créent une atmosphère sereine de contemplation.

Temple Jinmu-ji

Salle Yakushido du Jinmu-ji
Salle Yakushido du Jinmu-ji

Ensuite, je me suis rendu au Jinmu-ji, un des deux seuls temples bouddhistes de la secte Tendai sur la péninsule de Miura. Du Ganden-ji, j'ai marché environ 17 minutes jusqu'à la gare de Zushi, puis j'ai pris la ligne Yokosuka jusqu'à la gare de Higashi-Zushi. De là, j'ai marché environ 20 minutes jusqu'au temple. Pendant mon trajet, j'ai traversé des rues résidentielles tranquilles bordées de nature, ce qui m'a détendu avant même d'atteindre le temple. N’oubliez pas vos chaussures de marche car la fin de la promenade est entièrement en pente!

Porte rouge menant à la salle Yakushido
Porte rouge menant à la salle Yakushido

Le Jinmu-ji est un temple du huitième siècle destiné au culte de la montagne et construit au pied du mont Jinmu-ji. Dès que j'ai pénétré dans le complexe du temple, j'ai été instantanément emporté dans un havre forestier. En montant un court escalier, j'ai d'abord été accueilli par un clocher de conception traditionnelle. Après un moment, j'ai continué à dépasser la structure et à m'enfoncer dans les bois, en suivant la route principale. Bien que je n'aie pas pu visiter le hall principal, j'ai admiré le prestigieux bâtiment à travers le feuillage qui borde le chemin. Puis, après avoir gravi un autre escalier de pierre bordé par la nature, je suis passé sous une porte vermillon brillante menant à la salle de Yakushido en bois. Alors que je me tenais entre les deux structures, un vent doux faisait bruisser les feuilles, chantant une mélodie qui semblait atteindre mon cœur. À gauche du hall en bois, j'ai suivi un sentier de randonnée en montée à travers la forêt, d'où j'ai pu apercevoir Zushi en contrebas. Grâce aux forêts denses et à l'environnement agréablement silencieux, le Jinmu-ji était une vraie destination reposante.

OCEANS.Club

Une journée ensoleillée à la plage de Zushi (kazu8 / Shutterstock.com)
Une journée ensoleillée à la plage de Zushi (kazu8 / Shutterstock.com)

Pour la dernière étape de mon voyage, j'ai dévié du pèlerinage spirituel typique et j'ai participé à une leçon de SUP (stand-up paddleboarding) l'après-midi à l'OCEANS.CLUB, situé sur la baie de Sagami. De Jinmu-ji, j'ai marché 19 minutes jusqu'à la gare de Higashi-Zushi, puis j'ai pris la ligne Yokosuka jusqu'à la gare de Zushi (trois minutes). De là, j'ai marché environ quatre minutes jusqu'à l'arrêt de bus Zushi Eki et pris un bus local jusqu'à l'arrêt de bus Fujimibashi (quatre minutes). De là, OCEANS.Club n'était qu'à une petite minute de marche.

Après être arrivé 30 minutes avant ma leçon, j'ai tranquillement enfilé mon maillot de bain et loué une combinaison de plongée pour me tenir chaud. À l'heure prévue de la leçon, j'ai suivi mon instructeur dans une série d'étirements sur la plage de Zushi pour détendre mes muscles avant l'activité. Avec la brise fraîche et salée sur mes joues et le chant apaisant de la marée devant moi, j'ai senti mon esprit et mon corps se calmer simultanément. Puis, j'ai pris la mer ! Pendant la leçon, j'ai appris les bases du SUP et j'ai exploré les eaux calmes. Bien que j'aie troqué les temples pour la haute mer, cette activité de plusieurs heures a été un excellent moyen de faciliter la pleine conscience, car elle exigeait toute mon attention. Flotter sous le ciel bleu avec l'océan qui m'entoure était une façon parfaite de terminer mon exploration spirituelle de Zushi.

Partager

Itinéraires associées

C’est parti pour une journée d’aventures à Kamakura ! image

C’est parti pour une journée d’aventures à Kamakura !

Itinéraires
Voyageons durable à Hakone ! image

Voyageons durable à Hakone !

Itinéraires
Explorations aventureuses à Hakone, Kanagawa image

Explorations aventureuses à Hakone, Kanagawa

Itinéraires
Vacances d’été et tournesols à Zama image

Vacances d’été et tournesols à Zama

Itinéraires