Tsurugaoka Hachimangu

Yokosuka, Miura1h

Aperçu

Tsurugaoka Hachimangu a été fondé en 1063 par Minamoto Yoriyoshi. En 1180, Minamoto Yoritomo, commandant en chef du clan Genji et descendant de Yoriyoshi, déplaça le sanctuaire sur son site actuel et en fît un magnifique nouveau sanctuaire. Le bâtiment principal du sanctuaire a été reconstruit en 1828 et est réputé pour son architecture typique de la période Edo. Il est désigné aujourd’hui comme une propriété culturelle d’importance nationale. De nombreux visiteurs visitent cette enceinte historique et profitent des festivals saisonniers.

Description

Le sanctuaire shinto le plus important de Kamakura, le Tsurugaoka Hachimangu, est dédié à Hachiman. Hachiman est le dieu protecteur des samouraïs et de la famille Minamoto (fondateurs du gouvernement de Kamakura). Fondé par Minamoto Yoriyoshi en 1063, il a été transféré sur son site actuel par Minamoto Yoritomo en 1180, le premier shogun du gouvernement de Kamakura. Le Tsurugaoka Hachimangu peut être atteint par une longue et vaste route partant du front de mer de Kamakura. Le Hachimangu d’aujourd’hui a été reconstruit en 1828 et est célèbre pour son architecture de la période d’Edo. Il a même été désigné comme étant un Bien Culturel Important National. 

La route de 1,8 km vers le sanctuaire est bordée de gigantesques portes «torii» vermillon ce qui rend le sanctuaire facile à trouver. Il se situe au cœur géographique et culturel de Kamakura, qui s’est étendu autour du sanctuaire depuis son déménagement. Directement affecté par la politique de scission entre les temples et sanctuaires Bouddhistes et Shinto de l'ère Meiji, Hachimangu a perdu bon nombre de ses trésors et bâtiments bouddhistes à cause des lois en vigueur. Pourtant, malgré son histoire difficile de pauvreté, le sanctuaire a conservé son histoire bouddhiste et a retrouvé la splendeur de ce qui a attiré des invités du monde entier lors de ses principaux festivals urbains.

Dans le sanctuaire lui-même, vous pouvez apercevoir les étangs de Genpei, nommés ainsi en référence aux clans Minamoto et Taira, ennemis acharnés. Des lotus blancs sont présents dans l’un des étangs et des lotus rouges dans l’autre, ainsi que quatre îles pour représenter le souhait de triomphe du Taira car le nombre quatre symbolise la mort. Il est l'un des sanctuaires les plus populaires du pays pour l’«hatsumode» et plus de deux millions de visiteurs se rendent au sanctuaire lors des trois premiers jours de la nouvelle année pour souhaiter bonne fortune et santé.

Wakamiya, un sous-sanctuaire, a été populaire auprès des écrivains et des artistes tout au long de l’histoire du Japon. L’histoire raconte que Yoshitsune, le frère de Yoritomo et rival, avait une maîtresse: Shizuka, une danseuse célèbre et belle. Mais lorsque Yoshitsune s’est réfugié dans le nord du Japon, Shizuka a été interrogée sur l’endroit où se cachait son amant. Elle a été contrainte de danser devant le shogun et son épouse comme une punition pour lui faire honte. L'histoire est un thème de prédilection pour de nombreux conteurs.

Le «Yabusame», tir à l'arc à cheval, et le «kyudo», tir à l'arc japonais traditionnel, sont tous deux pratiqués dans le sanctuaire. Vous serez d’ailleurs surpris de voir tout ce qu’il y a dans l’emprise du sanctuaire : un immense jardin de pivoines, des immeubles de bureaux, un dojo, un jardin d'enfants et trois cafés. Vous pouvez également visiter le Musée des Trésors Nationaux de Kamakura et le Musée d'Art Moderne de la préfecture, situés également dans les locaux du sanctuaire. Le Musée des Trésors Nationaux de Kamakura contient des trésors provenant de divers temples de Kamakura, ainsi que des objets originaires de Chine. Le Musée d’Art Moderne, conçu par Junzo Sakakura, surplombe l’étang de Heike et abrite une collection de plus de 13 000 pièces, tant occidentales que japonaises. Des événements se déroulent tout au long de la journée, alors assurez-vous de visiter Tsurugaoka Hachimangu à différentes heures pour découvrir les différents charmes que ce sanctuaire shinto a à offrir.

Astuces de Voyage

L'imposant sanctuaire shinto fondé en 1063, le Tsurugaoka Hachimangu, est le centre spirituel de l'ancienne capitale du Japon, Kamakura. Il est si important que la ville a été construite autour de celle-ci. Au printemps, les 1,8 km de la gare sont bordés de fleurs de cerisiers roses éclatantes.

Informations détaillées

Adresse

2-1-31 Yukinoshita, Kamakura City, Kanagawa

Heures d'ouverture

April – september : 5h00 – 20h30 (fermeture des portes à 21h00) Octobre - mars : 6h00 – 20h30 (fermeture des portes à 21h00) Du 1er au 3 janvier : Ouvert 24/24

Photos

Le grand Ginkgo
Yokosuka, Miura 1

Le grand Ginkgo

Sanctuaire Maruyama Inari-sha
Yokosuka, Miura 0

Sanctuaire Maruyama Inari-sha

Hall Maiden
Yokosuka, Miura 0

Hall Maiden

Musée de Kamakura Kokuhoukan
Yokosuka, Miura 0

Musée de Kamakura Kokuhoukan