Soyez prudent suite à la propagation du coronavirus. En savoir plus

Accéder au contenu principal
MICE Tourisme et médias
Point de contrôle d'Hakone

Point de contrôle d'Hakone

Hakone

L'actuel point de contrôle de Hakone a été reconstruit sur la base du «Rapport de restauration du point de contrôle de Sōsyu Hakone de 1865» découvert en 1983, ainsi que conformément aux conclusions des fouilles et des recherches effectuées sur le site. Il est ouvert au public depuis avril 2007. Parallèlement à la restauration des bâtiments du poste de contrôle, y compris du corps de garde principal, du salon des gardes supérieurs et du corps de garde du fantassin, les murs en pierre, les escaliers et les clôtures en bois ont également été restaurés. Des améliorations environnantes ont été apportées, telles que l'enfouissement des câbles électriques et l'entretien des cèdres le long de la route. Le musée situé à côté du poste de contrôle expose 300 objets historiques, y compris d'anciens documents, des laissez-passer de contrôle, des tableaux d'affichage officiels, des timbres officiels, des journaux de contrôle et des mousquets d'allumettes.

Astuces de Voyage

Hakone Sekisho était un point de contrôle de la route entre Tokyo et Kyoto à l'époque d'Edo. Il était utilisé pour vérifier si des armes ne rentraient pas dans Edo (Tokyo) et pour empêcher la famille des seigneurs féodaux de fuir (leurs femmes et enfants étaient en pratique des otages). Aujourd'hui, la rue a encore quelques beaux bâtiments historiques.

Le Hakone Sekisho était l'un des principaux points de contrôle de la période Edo, une installation d'inspection qui contrôlait le flux d'armes dans la capitale du shogun d'Edo (l'actuelle Tokyo) et limitait le passage des personnes hors de la ville.

En tout, il y avait 53 installations d'inspection défendant les principales routes de la nation. Le Hakone Sekisho a été placé à son emplacement actuel en 1619, au début de la période Edo. On pense qu'il fut une des plus grandes et des plus importantes de toutes les installations. Il avait notamment pour mission d'empêcher les proches des seigneurs féodaux de fuir la ville, car leurs femmes et leurs enfants étaient plus ou moins des otages du gouvernement du shogun. Les gardes du poste de contrôle étaient apparemment extrêmement stricts à propos des femmes qui tentaient de quitter le poste de contrôle, et pourtant, comme cela a été documenté, les gardes n'ont pas fait grand-chose pour arrêter le flux d'armes à feu dans la ville.

Le Hakone Sekisho fût en usage pendant environ 260 ans au cours de la période Edo, mais il a cessé d'être utilisé lorsque le gouvernement militaire a été dissous en 1868 et que l'empereur a été restitué au pouvoir.

Les bâtiments actuels du poste de contrôle ont été restaurés il y a environ 140 ans, en utilisant des outils et des méthodes artisanales de la période Edo. Outre les bâtiments du poste de contrôle, le poste de garde principal, le salon des gardes supérieurs, le poste de garde des soldats, les murs de pierre, les escaliers et les clôtures en bois ont également été restaurés selon les conditions de l'époque Edo. Le paysage autour de l'installation est également exempte d'équipements modernes - des éléments tels que des câbles électriques ont été enterrés pour garantir une vue sans interférence moderne. Grâce à cette politique de conservation du poste de contrôle, vous aurez l'impression d'avoir fait un saut dans le temps.

Pour une visite plus approfondie, le musée voisin vaut le détour. Se tenant juste à côté du Sekisho, l'exposition présente plus de 300 objets historiques, notamment des documents authentiques et historiques, des laissez-passer estampillés du poste de contrôle , des tableaux d'affichage, des timbres, des journaux du poste de contrôle et d'authentiques fusils à mèche.

Le poste de contrôle et le musée ne sont pas les seules choses intéressantes dans la région. Lors de votre visite du lac Ashi et du poste de contrôle, ne manquez pas de profiter du sentier de randonnée autour des installations. Le sanctuaire Komagata et l'étang Otama-ga sont particulièrement intéressants pour leur histoire - le récit de l'étang Otama-ga est tragique et reflète les politiques strictes en vigueur à l'époque du fonctionnement du poste de contrôle.

Le centre d'inspection de Hakone est ouvert de 9 h à 17 h du 1er mars au 30 novembre. De décembre à fin février, le Sekisho est ouvert de 9 h à 16 h 30. Le prix d'entrée est de 500 ¥ pour les adultes et de 250 ¥ pour les enfants. Des réductions sont accordées aux groupes de vingt personnes ou plus. Pour visiter le poste de contrôle de Hakone et son musée, prenez le bus de la gare d'Odawara à Hakonemachi. Le site se trouve à 2 minutes à pied de l'arrêt de bus.

Information essentielle

Heures d'ouverture

9h00~17h00 (Dernière entrée 16h30)
9h00~16h30 les 1, 2 et 31 décembre (Dernière entrée 16h00)

Afin de lutter contre la propagation du coronavirus (COVID-19), divers établissements sont susceptibles de modifier leurs jours ou heures d'ouverture.
Durée suggérée

1h

Vacances Ouvert tous les jours
Coûts

Adultes 500 yen, Enfants 250 yen, autres systèmes de tarification en place

Accès

Bus depuis la gare de Hakone-Yumoto (direction le port de Hakone-cho)

Services disponibles
  • Adapté pour les personnes à mobilité réduite
Langue
  • English
  • 简体中文
  • 繁體中文
  • 한국어

Explorez les environs

Vous pourriez aussi aimer

Hakone Maruyama Bussan (Yosegi: Boîte secrète)

Hakone Maruyama Bussan (Yosegi: Boîte secrète)

Zone Ouest
Musée Sekisho Karakuri

Musée Sekisho Karakuri

Zone Ouest
Hakone Sekisho Tabi Monogatari-kan

Hakone Sekisho Tabi Monogatari-kan

Zone Ouest
Musée Hakone Sekisho

Musée Hakone Sekisho

Zone Ouest