Soyez prudent suite à la propagation du coronavirus. En savoir plus

Accéder au contenu principal
MICE Tourisme et médias

Kawasaki : Une journée de découverte entre culture traditionnelle et culture contemporaine

La ville de Kawasaki a longtemps été considérée comme une banlieue populaire pour les navetteurs travaillant à Tokyo au nord ou à Yokohama au sud. Historiquement, il a longtemps été un centre industriel avec de nombreuses usines pour les grandes entreprises encore situées dans la partie sud de la ville. Cependant, ces jours-ci, Kawasaki a perdu cette image et est devenue une destination à part entière, offrant nature, culture et découvertes historiques. Cela en fait un excellent choix pour une excursion d'une journée au départ de Tokyo.

Le temple Kawasaki Daishi

Notre premier arrêt de la journée est Kawasaki Daishi, que vous pouvez facilement rejoindre depuis Yokohama et Tokyo. Depuis Yokohama, prenez un train de la ligne Keikyu et depuis Shinagawa (dans la ville de Tokyo) changez à la gare de Keikyu-Kawasaki. Prenez alors un train en direction de Kojimashinden et descendez à la gare de Kawasaki-Daishi (5 min, 3 arrêts). Le temple est à environ 5 minutes à pied de la gare.

Impressionnant par sa grandeur et son échelle, Kawasaki Daishi Heikenji est un temple bouddhiste Shingon fondé en 1128. C'est une destination prisée pour les habitants locaux qui s’y rendent pour leur premier voyage au temple du Nouvel An (hatsumode). Il accueille également de nombreux autres événements tout au long de l'année, et notamment un festival de carillon à vent en juillet, le théâtre Noh en mai et un traditionnel cérémonie du thé en avril.

Si le moment est bien choisi, vous pouvez assister à une cérémonie du feu de purification connue sous le nom de Goma (Gomakitou) pour aider à conjurer la malchance et prier pour une plus grande prospérité et longévité. Les heures de prière sont 6 h 30 (ou 6 h 00 le 21 du mois entre avril et septembre), 9 h 00, 10 h 30 et 11 h 30 - avec quelques créneaux l'après-midi également.

Une fois sur place, n’oubliez pas d’essayer le Daishi-maki local (大師 巻)! Il s'agit d'un célèbre cracker de riz (senbei) dont le nom vient de Kawasaki Daishi et qui ressemblerait à l'image de Kōbō Daishi lui-même, ce qui l'a rendu très populaire. La boutique d'origine est un peu éloigné pour s’y rendre à pied, mais une succursale existe dans le centre commercial Atre Kawasaki (gare JR Kawasaki) qui se trouve à quelques pas de la gare de Keikyu-Kawasaki, où nous reviendrons ensuite.

Après notre visite du temple, notre prochaine destination, située un peu plus au nord à
de Kawasaki, est un lieu important de la culture populaire. Pour s’y rendre, il faut prendre un train local au départ de la gare JR Kawasaki et à destination de Tachikawa (ligne Nambu) et après environ 26 minutes descendre à la gare de Shukugawara.

Le musée Fujiko F Fujio est alors à 13 minutes à pied au sud. Vous pouvez également emprunter une navette qui circule depuis la gare de Noborito (arrêt suivant).

Musée Fujiko F Fujio

Le musée Fujiko F Fujio est dédié au créateur du seul et unique Doraemon du Japon, qui peut être décrit comme un chat robotique du futur renvoyé dans le temps pour aider un jeune garçon appelé Nobita.

Fujiko ・ F ・ Fujio était le pseudonyme d'Hiroshi Fujimoto, l'un des créateurs de Doraemon et qui a longtemps vécu et travaillé dans le quartier Tama de Kawasaki. Depuis sa création en 1969, Doraemon est devenu l’un des personnages les plus appréciés du Japon, donnant naissance à de nombreux mangas, séries animées et toute une franchise de divertissement. Le musée célèbre la vie de ce personnage, son créateur et ses autres créations ludiques. Explorez les expositions, la bibliothèque de mangas, le théâtre ou la boutique de cadeaux, et faites également une pause bien méritée dans le café du musée.

Remarque : les réservations à l'avance sont obligatoires - veuillez utiliser le système Loppi que vous trouverez dans n'importe quel magasin Lawson.
 
Après la visite du musée, il est temps de changer de rythme et d’aller découvrir les charmes historiques et ruraux de Kawasaki à Nihon Minka-en, ou au Japan Open-Air Folk House Museum. Par chance il ne se trouve qu’à 15 minutes de marche à l’ouest le long de l’avenue Fuchu-kaido.

Musée de la maison folklorique en plein air du Japon (Nihon Minka-en)

Explorez 25 bâtiments préservés de la période Edo au Japon dans ce musée en plein air du nord de Kawasaki, situé à l'intérieur du parc Ikuta Ryokuchi.

Les maisons, disposées en 5 zones pour correspondre à leur style et à leur origine géographique (en cours de déménagement), disposent de différents exemples architecturaux comme par exemple des fermes de style gasshozukuri de la région de Shirakawa-go. De nombreuses maisons sont désignées biens culturels importants.

Assistez à des démonstrations de teinture à l'indigo ou de fabrication et tissage artisanal de paille / bambou (principalement le dimanche), ou participez à l'une des sessions de teinture à l'indigo à la porte ouest qui vous permettra de créer votre propre souvenir de votre visite.

Pour compléter votre visite, savourez un déjeuner tardif - si ce n'est déjà fait au musée Fujiko F Fujio - au restaurant de soba à l'intérieur de la maison Yamashita, une ferme Gasshozukuri de Gifu.

Une fois la journée terminée, vous serez à quelques pas de la gare de Mukogaoka-Yuen, d'où vous pourrez prendre un train pour Yokohama (40 minutes, 1 changement) ou Tokyo (25 minutes, 1 changement pour Shibuya).

Partager

Destinations associées

Le Temple Kawasaki Daishi Heiken-ji

Le Temple Kawasaki Daishi Heiken-ji

Yokohama, Kawasaki
Fujiko F. Musée Fujio

Fujiko F. Musée Fujio

Yokohama, Kawasaki
Musée de la maison folklorique Kyodo Minkaen

Musée de la maison folklorique Kyodo Minkaen

Zone centrale